Rupture

Nouvelles de Grèce

Accueil > Points de vue > Rupture > Nouvelles de Grèce

jeudi 25 décembre 2008

« … il semble y avoir un consensus sur la nécéssité de quitter les universités et de semer l’esprit de la révolte dans la société en générale.

… un esprit de révolte qui se répand déjà assez rapidement : des immeubles municipaux et des hôtels-de-ville sont occupés partout à Athènes, des assemblées populaires (λαϊκές συνελεύσεις) sont organisées dans des quartiers d’Athènes et de Thessaloniki. Un des résultats les plus positifs de toute cette révolte est le fait que les gens commencent à reprendre le contrôle de leurs vies. Rue après rue, carré après carré, quartier après quartier. Ceci n’est pas une simple question de renversement de gouvernement, d’obtention d’une “justice” quelconque ou de réussir à gagner certaines revendications. Les gens dans les rues ne demandent rien ; ils et elles occupent et s’organisent entre eux et elles. Ils et elles savent qu’il n’y a aucun retour à la normalité et que la lutte en opposition à cette normalité est, littéralement, une question de survie. »

Source : Emeutes et Amour, post du 24 décembre.

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0