Rupture

Des nouvelles de Vienne

Accueil > Points de vue > Rupture > Des nouvelles de Vienne

dimanche 29 novembre 2009

J’avais proposé il y a trois ans (sur rupture.blog.fr) la grève des cadences : continuer le travail, mais a un rythme qui ne soit pas en contradiction avec notre santé physique et morale. Mais, parallèlement à cela, ou sans doute même avant cela, il y a l’occupation. L’occupation n’est pas forcément synonyme de grève.

C’est en tout cas ce que semblent prouver actuellement des étudiants viennois qui, si j’en crois un article du monde.fr, "vont aux cours mais font des heures supplémentaires dans le foyer de la contestation".
 

[— (le 25 juin 2017) Vidéo disparu, lien mort. —]

Réf : http://www.unsereuni.tv/questions/618

(évidemment il s’en trouve pour mettre en avant et exagérer l’importance des moyens modernes de communication instantanée. L’essentiel n’est pas là !)

Quoi de plus normal que d’occuper les lieux où l’on travaille ? Ce qui est insensé, en fait, c’est de travailler dans des lieux que nous n’occupons pas. Il est temps que cela cesse !

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0