Grand Dictionnaire Universel (Larousse du XIXe)
Accueil > Bibliothèque > Grand Dictionnaire Universel (Larousse du XIXe) > Erraticité

ERRATICITÉ s. f. (ér-ra-ti-si-té – rad. erratique). Terme imaginé par le spiritisme pour désigner l’état des esprits errants, c’est-à-dire non incarnés, pendant les intervalles de leurs diverses existences corporelles.

- Encycl. Les partisans du spiritisme ne regardent point l’erraticité comme un signe absolu d’infériorité pour les esprits. Il y a des esprits errants de toutes les classes, sauf ceux de premier ordre ou purs esprits, qui, n’ayant plus d’incarnation à subir, ne peuvent être considérés comme errants. Les esprits errants sont heureux ou malheureux, selon le degré de leur épuration : c’est dans cet état que l’esprit, alors qu’il a dépouillé le voile matériel du corps, reconnaît ses existences antérieures et les fautes qui l’éloignent de la perfection et du bonheur infini ; c’est alors aussi qu’il choisit de nouvelles épreuves, afin d’avancer plus vite. V. SPIRITISME.

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0