Rupture

Prisons pour mineurs, maisons de redressement, techniques de contention létale… Mais pas de fessées !

Accueil > Points de vue > Rupture > Prisons pour mineurs, maisons de redressement, techniques de contention (...)

lundi 26 juillet 2010

A lire (sauf si l’on tient à rester de bonne humeur) : Prisons pour mineurs : des violences légales, et létales. Mourir pour rien – ou pour pas grand chose – à 14 ou 15 ans…

C’est sur le blog de Jean-Marc Manach.
Dans les commentaires du blog, quelqu’un donne une information intéressante : on va créer, en France, des maisons de redressement. Pas sous ce nom là, mais c’est du pareil au même. Voir Elèves perdus, élèves punis : le ministre de l’Education nationale rouvre des colonies pénitentiaires, sur : le blog de Lubin sur l’école et sur le monde.

Le monde des adultes donne, bien entendu, aux enfants, aux mineurs, l’exemple du bon savoir vivre, de la bonté et de la sérénité. En témoigne les exemples ci-dessus. En témoigne aussi, par exemple, la façon dont le CSA a traité un rapport qu’il avait lui-même commandé à propos de la pornographie sur Internet et dans les médias. « Cette étude montrait que la pornographie était une forme de violence subie. Le CSA n’a pas du tout aimé les résultats, parce qu’il voulait que soit prouvé que ce sont les gosses en difficulté qui regardaient la pornographie. On préfère toujours montrer que ce sont les jeunes (et leurs familles) qui sont en cause et continuer de croire que la responsabilité de la société est quasi nulle. Alors qu’elle n’est pas innocente. » (Marie Choquet, dans Le Monde daté du 23 juillet [1]).
Ce rapport dort au fond d’un tiroir depuis 2001.

[1Ce lien est mort. En fait, il semblerait que c’était dans Le Magazine du Monde du 24 juillet 2010. Cet article est actuellement disponible en PDF sur le site de PRISME (PRomotion des Initiatives Sociales en Milieux Educatifs.

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0