Une âme parmi les autres

Comment j’ai été castré (suite et fin)

Accueil > Points de vue > Ames perdues > Une âme parmi les autres > Comment j’ai été castré (suite et fin)

lundi 9 août 2010

Je disais l’autre jour (ici) que l’immaculée ne pouvait pas expliquer ma crainte du contact. Voire…
Cette apparente peur des autres n’est pas la peur que les autres me fassent mal, c’est quelque chose comme la peur de les déranger, ou la peur d’être mal jugé par eux. C’est, en somme, la peur de faire mal et de mal faire [1]. Ce qui ressemble à mon syndrome de l’immaculée.
Tout comptes fait, c’est moi-même que je crains, c’est ma maladresse supposée. J’ai l’impression d’être de trop.

Je suis comme les chiens : j’ai gardé des caractères juvéniles [2]. Les jeunes loups aboient et cessent de le faire en devenant adultes…
Mais je perçois du bon à cet état de choses, en considérant que les adultes normaux des espèces normales savent seulement se battre pour les vivres et la reproduction ! [3]

Ainsi, il n’y a sans doute pas à chercher plus loin, tout ceci est le travail de ma mère qui m’a si bien appris à ne pas faire et à ne pas toucher (voir les premiers posts de ce blog). Tout un enseignement négatif. Elle m’a appris le retrait. Un retrait conforté et amplifié par le sale caractère de sa propre mère, et aussi par des maladresses et une profonde incompréhension de mon père et de quelques autres. Et puis voilà ! Ce n’est pas compliqué, la fabrique de la timidité ! C’est tellement simple qu’on a du mal, plus tard, à comprendre d’où elle vient !

Bon, je vais considérer qu’il en a bien été ainsi, point final !

[1(note ajoutée le 20 mai 2012) Comprendre aussi, comprendre d’abord : la peur de faire le mal

[2Voir, dans la revue La Recherche cet intéressant article : Le chien, une énigme biologique

[3Mais je reconnais qu’au cours de leurs incessantes batailles les adultes inventent parfois des choses bonnes et agréables, entre mille choses nocives. Et que, réciproquement, les demeurés dans mon genre peuvent pondre, aussi, des monstruosités…

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0