Questions sur la science, questions scientifiques

Espace, temps et confusion

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Questions sur la science, questions scientifiques > Espace, temps et confusion

samedi 23 octobre 2010

Cela fait des dizaines d’années que je lis parfois dans la presse la découverte de l’objet le plus lointain de l’univers, le plus vieux aussi, le plus proche du Big Bang, etc. A chaque fois on nous affirme que la lumière émise par cet objet a mis un certain temps à nous parvenir, donc l’objet est très ancien, très proche du Big Bang, tandis que nous en sommes bien loin, nous autres, près de notre jeune étoile.

Dis comme cela, c’est drôle. Parce que cela laisse entendre que nous avons été bien plus rapide que la lumière : nous sommes ici, loin du Big Bang, à l’attendre !

En fait, il faudrait plutôt se dire que, de notre point de vue (au sens propre), le plus vieil objet de l’Univers, c’est nous. Car les signaux que nous observons, n’étant pas instantanés, nous informent uniquement de l’existence de choses du passé. Autrement dit, lorsque nous observons l’espace tout autour de nous, c’est en fait le temps passé que nous observons [1], ce sont des parties de l’univers à l’existence plus courte que notre partie à nous que nous regardons. Et les objets dont la lumière est la plus déformée en nous parvenant (le décalage vers le rouge) ne sont pas les objets à l’histoire la plus longue, ce sont les objets à l’histoire la plus courte. Les plus jeunes, donc. C’est nous, l’observateur, qui avons la plus longue histoire, et c’est des moments d’autres histoires que nous observons tout autour de nous.
En tirant partie de phénomènes que nous n’interprétons pas forcément très bien : les phénomènes électromagnétiques et gravitationnels. Si nous nous fourvoyons à ce niveau, toute notre image de l’Univers passé tombe par terre. Quand à l’Univers présent, il semble inconnaissable.

C’est bel et bien un "espace-temps" que nous observons, par force. Mais dans une seule direction du temps. Et nos théories découlent de notre pauvre point de vue.

[1Donc, a priori, le Big Bang – si Big Bang il y a eu – est aussi observable tout autour de nous.

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0