Notes ouvertes

Lancement de campagne présidentielle

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Lancement de campagne présidentielle

mardi 17 mai 2011

Il n’est pas sans danger de "parler sans savoir", mais faut-il pour autant toujours taire ses impressions, ses "intuitions" ?

Bon, voilà, cela tient en peu de mots : Sarkozy, tout en se taisant et en se cachant presque, a lancé sa campagne.
En effet, il tient profil bas depuis pas mal de temps déjà. Mais voilà que sort un film sur sa conquête victorieuse du pouvoir et que sa femme attend un bébé. Tandis que l’un de ses concurrents – le plus menaçant – se saborde lui-même involontairement [1] et que les autres continuent de s’entre-déchirer…

Bien sûr, M. Sarkozy n’est pour rien dans tout cela. Ce n’est pas de sa faute si on fait un film sur lui, si Strauss-Kahn est sex-addict, s’il n’y a plus ni commandant ni gouvernail sur le navire PS, si les barques écolos sont à la dérive, si sa femme est enceinte…

Euh, non… là je dis des bêtises ! (rire sans joie)

Peut-être son art consiste-t-il essentiellement à savoir juger quand il faut laisser faire et attendre… Je ne sais pas.

[1Avec l’aide de quelqu’un  ? on peut se le demander, tout en pensant qu’il était bien capable de se saborder tout seul.

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0