Rupture

A propos d’un projet (aéro)portuaire…

Accueil > Points de vue > Rupture > A propos d’un projet (aéro)portuaire…

lundi 5 décembre 2011

Lettre ouverte à M. Jean-Marc Ayrault, maire de Nantes, M. Jacques Auxiette, président du conseil régional des Pays de Loire, Mmes et MM. les candidats à la présidentielle 2012…

Il est actuellement prévu de construire un grand aéroport international à proximité de Nantes, sur le site dit "de Notre-Dame des Landes". Les principales raisons invoquées pour défendre sa construction, sauf une, peuvent se résumer en trois mots : soutenir la croissance. L’autre grande raison est le fait que l’aéroport actuel, beaucoup plus modeste mais en bordure de l’agglomération nantaise, oblige souvent les avions à survoler la ville, ce qui ne serait pas le cas du nouvel aéroport. C’est vrai, surtout si l’on ne fait aucun effort pour redessiner la piste.

C’est une intention fort louable de vouloir soutenir la croissance, étant donné que c’est la croissance qui a fait le succès de l’espèce humaine, son expansion, sa domination sur les autres espèces. Cependant, jusqu’à nos jours l’expansion pouvait suivre un rythme effréné parce que toute la planète n’était pas encore conquise, il y avait des terres vierges, des sous-sols inexploités, l’air contenait encore près de 21% d’oxygène…

Tout cela a bien changé, il nous faut maintenant aller plus avant, plus loin, beaucoup plus loin. Je ne suis pas le premier à le dire, une personnalité aussi connue que le grand savant Stephen Hawking a déjà défendu cette idée que, pour assurer l’avenir de l’humanité, l’humanité devait conquérir les étoiles [1]. C’est un impératif, une urgence !

Oui, c’est bien un spatioport qu’il faut construire à Notre-Dame des Landes ! Imaginez, cher M. Ayrault, l’image que donnerait à votre bonne ville de Nantes un spatioport, l’un des premiers, le premier sans doute avec l’objectif, à terme, d’établir une ligne régulière vers Proxima du Centaure ! Voilà un projet digne de vous, digne du Grand Ouest, digne de l’Europe et, tout simplement, digne de l’humanité !

 

Il pourrait malgré tout y avoir une autre option. Nous avons exploré et exploité toute la planète en surface, mais pas en volume, pas en profondeur. L’humanité ne pourrait-elle pas se chercher un avenir souterrain ? Au centre de la terre se cache une énergie, certes pas inépuisable – cela n’existe pas – mais enfin une énergie considérable qui ne demande qu’à être utilisée. Et nous avons déjà fait le vide dans de nombreuses zones du sous-sol, vides que l’on pourrait aménager pour nous. Nous y serions à l’abri des accidents climatiques. Au lieu d’y entasser nos déchets, nous pourrions, à l’inverse, laisser nos déchets en surface et nous enfoncer sous la terre.
Je vous laisse deviner ce qui, dans cette perspective, pourrait se faire à Notre-Dame des Landes ; dans le respect total (cela va de soi) de l’environnement naturel…

C’est plus facile à dire qu’à faire, je sais. Mais qui ne fait pas de projets ne réalise jamais rien. Et tout le monde s’accorde à dire que nous avons d’urgentes décisions à prendre.

 
Votre serviteur, fchrysalis

 

Sur l’état présent et le pauvre projet actuel :

L’aéroport actuel : carte et photo-satellitte

Le site de Notre-Dame des Landes : le site officiel, l’ACIPA, le blog du collectif de lutte, et puis un site où l’on peut entendre les discours dont je parlais dans un précédent post, Netoyens.info.

[1«  Je pense que l’avenir à long terme de la race humaine se trouve dans l’espace. Il sera déjà difficile d’éviter une catastrophe sur la planète Terre dans les 100 prochaines années, sans parler du prochain millier ou million d’années  », a expliqué M. Hawking au site Internet Big Think (source Le Monde.fr, 9 aout 2010)

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0