Notes ouvertes

Marches et greffes (ou Un mauvais jeu de mot pour un post à haut risque)

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Marches et greffes (ou Un mauvais jeu de mot pour un post à haut (...)

samedi 30 juin 2007

Les frontières culturelles ne sont généralement pas des lignes, contrairement aux frontières administratives, ce sont des zones.

Il faudrait réhabiliter, réinventer, la notion de "Marches", afin de traduire administrativement ces passages géographiques et culturelles et afin que l’on cesse de se chamailler, de s’entretuer, pour des lignes abstraites ; et pour que l’on s’aperçoive enfin que nous sommes tous cousins.

(A mes amis de Bretagne) La Loire-Atlantique – ou tout au moins la plus grande partie de celle-ci – est une zone frontière, et la "frontière historique" de la Bretagne n’est jamais qu’une ancienne frontière administrative, dessinée par les armes qui plus est…

 

De Marches en Marches, nous voila à Vladivostok, à Katmandou, à Tamanrasset…
Bon, la réalité est un peu plus compliquée que cela, c’est vrai, tellement les hommes de pouvoir se sont toujours ingéniés à monter des murs entre les hommes, ou bien à les chasser de chez eux (les hommes, pas les murs, hélas).

Il n’y a pas de Marches autour d’Israël et tout a été fait pour qu’il n’en naissent jamais, au point que ce petit pays ressemble fort – par certains côtés – à ce que serait une simple colonie occidentale au Proche-Orient. Pas de Marches, pas d’équilibre, pas de greffe, seulement des jeux d’alliances et des trahisons… eh bien, comme toujours, celui qui veut être seul maître à Jérusalem sera chassé de Jérusalem.
Ce serait certainement une chance pour la judaïcité, et peut-être même pour la judéité.

 

[je vais finir par me créer des ennemis, moi, je le sens. Blog.fr n’a pas prévu la catégorie "ennemis", c’eût été peut-être amusant. Peut-être…]

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0