Rupture

Merde !

Accueil > Points de vue > Rupture > Merde !

mercredi 14 novembre 2012

Pourquoi vous entêtez-vous à nous demander de travailler de plus en plus vite, de plus en plus efficacement, à la fin du monde ? Vous êtes donc pressé de mourir ?

Merde à votre productivité et à votre compétitivité ; il est temps de crier : Stop ! Ce n’est pas grâce à la compétition que les êtres humains se sont tant épanouis sur la terre, c’est grâce à la coopération. Mais on dirait que les êtres humains ont décidé d’en finir avec cette histoire, leur histoire. Ils détruisent la planète et leurs propres vies avec de plus en plus d’ardeur.

Le plus grand crime contre l’humanité n’a pas été commis lors de guerres, il est commis en ce moment-même par notre économie.

Merde à votre compétitivité et à votre productivité. Merde à votre aménagement du territoire tout entier orienté vers ces buts destructeurs, suicidaires (abstraction faite des inévitables intérêts personnels en jeu). Il n’y aura pas d’aéroport à Notre-Dame des Landes. Toute l’économie est à repenser dans le but de minimiser les transports, de minimiser aussi la production elle-même. Que l’on bâtisse à nouveau des choses qui durent et qui soient agréables à nos sens. Dans la joie.

Merde à vous, les décideurs politiques ou industriels et les investisseurs. Si j’étais vous, je lâcherais l’accélérateur avant qu’il ne soit trop tard et que les émeutiers ne viennent me mettre la corde au cou – cette dernière phrase vise aussi nos responsables de Matignon, comme beaucoup d’autres ; "responsables" ? Entendez : responsables du désastre, celui qui à la fois ruine la planète et nos vies et nous pousse à nous battre les uns contre les autres, économiquement d’abord – "compétitivité", dites-vous ! – puis, souvent, dans la guerre elle-même.

Il faut que vous vous rappeliez un concept oublié : la coopération entre les humains, à ne surtout pas confondre avec l’embrigadement derrière un objectif commun. Il en va de nos vies à tous.

Merde !
Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0