Rupture

Les guerres du Capital

Accueil > Points de vue > Rupture > Les guerres du Capital

dimanche 27 janvier 2013

Le pouvoir en soi est une soif de puissance en acte, source de conflits. Le système capitaliste de concentration de la puissance est un système économique grand dévoreur de ressources, de toutes les ressources disponibles : matières premières, énergies, main-d’œuvre, etc. Il en résulte que les pouvoirs capitalistes se battent de façon effrénée pour l’accès aux ressources, ils ne connaissent pas la paix et ne peuvent la connaître. Ils maintiennent des zones de paix relative – les régions où se concentrent ces pouvoirs, et des zones instables ailleurs afin que ne s’y développent pas des pouvoirs concurrents capables d’exploiter pour leur propre compte les ressources s’y trouvant. Qu’on ne s’y trompe pas : les opérations militaires en Irak, en Afghanistan, en Libye… sont des succès. L’opération en cours au Mali se présente également favorablement.

Bien sûr, les Etats perdent beaucoup d’argent dans ces opérations guerrières. Autrement dit, les peuples perdent beaucoup d’argent, et des êtres chers aussi. Tandis que les pouvoirs capitalistes sont toujours gagnant ; l’un d’eux peut perdre un coup, mais c’est parce qu’un autre a gagné sur lui. Le Capital gagne à tous les coups.

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0