Rupture

Structures de type solidaire contre structures de type militaire

Accueil > Points de vue > Rupture > Structures de type solidaire contre structures de type militaire

samedi 6 avril 2013

Nous ne pouvons pas éliminer de l’avenir le risque d’apparition d’êtres de pouvoir – ces êtres qui agrègent autour d’eux d’autres êtres, leurs courtisans –, mais nous pouvons en réduire les conséquences par l’absence de structures sociales pyramidales.

De même pour les idées. Nous ne pouvons éliminer de l’avenir le risque d’apparition d’idées aussi mortifères que séduisantes, mais nous pouvons diluer ces idées dans la multitude, les confronter à la multitude, à la variété des pensées, des ressentis, des expériences, si l’on veille à l’absence de ces amplificateurs de bêtise que sont les pyramides.

Nous, humains, savons fort bien coopérer sans pour cela nous organiser en structures de type militaire. D’ailleurs, au sein des dites structures – les pyramides, donc –, nous ne coopérons pas ensemble mais nous agissons "comme un seul homme" – ce qui est très différent – ; et nous le faisons dans l’intérêt d’un seul, aussi, ou d’une poignée ; ou, pire, pour une idée.

Les pyramides accumulent depuis fort longtemps les preuves de leur caractère intrinsèquement mortifère. Certes, elles ont libéré des énergies créatrices en donnant naissance à des couches sociales privilégiées pouvant disposer du temps à leur guise, et ces énergies créatrices ne nous ont pas apporté que des horreurs ; mais les sociétés solidaires laissent à tous leurs membres leur libre disposition du temps dès lors que les nécessités matérielles sont assurées. La société solidaire elle-même, prise comme un tout, est créatrice, elle éprouve le besoin d’améliorer ses techniques et sa compréhension de la réalité. Elle éprouve aussi le besoin de jouer, de rire et de s’émerveiller. En cela elle est, comme l’enfant, promesse d’un avenir. On ne peut pas en dire autant d’un général. Il faut détruire les pyramides.

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0