Notes ouvertes

Pour nous débarrasser de Cahuzac et Cie

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Pour nous débarrasser de Cahuzac et Cie

lundi 8 avril 2013

Qu’ils suivent l’exemple de Depardieu, Poutine voudra bien leur vendre des passeports s’ils peuvent mettre un bon prix. En général, ils le peuvent. Nous pourrions accepter de garder ceux qui, éventuellement, ne le pourraient pas.

Ce n’est pas très sympa pour les russes, mais ils sont déjà tellement mal lotis qu’un peu plus, un peu moins…

Nous n’avons pas besoin des politiciens, ce sont les milieux d’affaires qui en ont besoin. La preuve, c’est qu’ils les rétribuent (au moins quelquefois). Or, nous n’avons pas besoin non plus des milieux d’affaires.

J’ai entendu dire que la Russie avait un problème démographique…

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0