Questions sur la science, questions scientifiques

La vie des alchimistes

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Questions sur la science, questions scientifiques > La vie des alchimistes

mardi 11 juin 2013

« Aujourd’hui, une trentaine d’Américains (décédés) ont confié leur corps à quatre instituts de cryogénisation (le nom de la technique de congélation) qui se chargent de les garder à - 196 degrés C dans de l’azote liquide, jusqu’à ce que la science puisse trouver des remèdes aux "bobos" qui les affligeaient.

Ces clients ont dépensé des centaines de milliers de dollars, généralement payés par l’assurance-vie du défunt (au grand dam des héritiers !), pour qu’on conserve leur corps dans une sorte d’ état d’hibernation, jusqu’à un hypothétique futur où des techniques comme le clonage ou la nanotechnologie pourraient les ramener à la vie.

L’optimisme de ces "clients" est tel que certains ne se font congeler que la tête (c’est moins cher…), estimant que si la science est capable de les ramener de la mort, elle pourra tout aussi bien leur greffer un corps dans le style Sylvester Stalonne ou Cindy Crawford. »
Des dizaines de personnes attendent au congélateur, par Michel Marsolais, première parution : Le Journal de Montréal, dimanche 9 mars1997.

« En attendant de se faire uploader dans un ordinateur, Ray Kurzweil essaie déjà de vivre le plus longtemps qu’il peut.

Son credo : la re-programmation, comme on redémarre un ordinateur.

Il a mis au point une quantité faramineuse de vitamines, anti-oxydants et autres molécules qu’il ingurgite à raison de deux cent pilules par jour.

Quand il cassera sa pipe, il se fera ainsi cryogéniser dans le meilleur état possible, jusqu’à ce qu’on ait trouvé le moyen de le ramener à la vie ! »
Arte.tv le 10 septembre 2011.

« Nick Bostrom, directeur des recherches au Future Humanity Institute, Anders Sandberg et Stuart Armstrong, tous trois chercheurs à l’université d’Oxford ont pris la décision très médiatisée de… se faire cryogéniser lorsque la mort arrivera. Pour cela, les scientifiques ont fait appel à deux compagnies Alcor Life Extension Foundation dans l’Arizona et la Cryonics Institute dans le Michigan aux Etats-Unis. Ils ont également arrangé les moindres détails afin d’être un jour ressuscités comme ils l’espèrent.

[…]

D’après certaines scientifiques, des nanoparticules pourraient être utilisées pour régénérer les cellules mais les recherches doivent être poursuivies avant de pouvoir en arriver à un tel point. Dans le cas de Bostrom et Sandberg, toutefois, seule la tête subsistera, tout le corps ne pourra donc être ressuscité. Ce qui ne semble pas les déranger puisqu’ils n’excluent pas que la science puisse connecter un jour leur cerveau à un ordinateur voire à un autre corps.

Pour avoir un ordre d’idée, le prix d’une cryogénisation varie entre 20.000 et 150.000 euros que les Américains peuvent aujourd’hui choisir de payer avec leur assurance décès. Une possibilité qui rend le procédé relativement disponible à de nombreuses personnes. Stuart Armstrong affirme ainsi que cette congélation future lui coûte à peine 30 euros par mois pour couvrir les frais de l’opération.

Néanmoins, les spécialistes de la technique rappellent tout de même que rien n’est assuré et que seule la science pourra fournir des réponses dont personne ne dispose actuellement. Aussi, il n’est pas exclu que les cryogénisés restent endormis à jamais… A ce jour, Alcor aurait déjà cryogénisé 117 patients et 985 autres attendraient de l’être. »

http://www.maxisciences.com/cryog%e9nisation/des-chercheurs-veulent-etre-cryogenises-a-leur-mort-pour-ressusciter-apres_art29800.html
Copyright © Gentside Découvertes, 11 juin 2013.

 

— Harry Potter… murmura le visage.
Harry essaya de faire un pas en arrière, mais ses jambes refusaient de lui obéir.
— Tu vois ce que je suis devenu ? dit le visage. Ombre et vapeur… Je ne prends forme qu’en partageant le corps de quelqu’un d’autre… Heureusement, il en reste toujours qui sont prêts à m’accueillir dans leur cœur et leur tête… Le sang de licorne m’a redonné des forces, ces dernières semaines… Dans la forêt, tu as vu le fidèle Quirrell s’en abreuver pour moi… Et lorsque j’aurai l’élixir de longue vie, je pourrai recréer un corps qui sera bien à moi… Maintenant… Donne-moi cette Pierre qui se trouve dans ta poche.

 

« Comme l’écrivait récemment un bon connaisseur, les grands succès de Newton n’ont pas été remportés malgré son acceptation des traditions "magiques", mais grâce à elles. »
Pierre Thuillier, La revanche des sorcières, 1997.

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0