Notes ouvertes

Découper suivant les pointillés

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Découper suivant les pointillés

dimanche 17 novembre 2013

On peut lire dans l’ouvrage de Patrick Boucheron intitulé L’entretemps, ceci : « Les historiens, même s’ils s’en défendent, ne cessent d’user du siècle comme d’un outil d’explication historique. Ils le font de manière incontrôlée, emportée par la puissance routinière de mots qui, sans qu’ils n’y prêtent garde, pensent contre eux, comme derrière leur dos. »

De même que l’habitude du découpage de l’Histoire en siècles empêche de penser correctement l’Histoire, l’habitude (et aussi la volonté délibérée) du découpage de la planète en territoires nationaux empêche de penser correctement la réalité des peuples et les réalités historiques. Si j’en crois le résumé d’un livre de Jean-Michel Chevet (La terre et les paysans en France et en Grande-Bretagne du début du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle), les différences entre pratiques agricoles et les différences de croissance n’étaient pas aussi nettes qu’on l’a dit, au XVIIIe, entre la France et la Grande-Bretagne ; il n’y aurait eu, en fait, qu’un modèle de croissance, mais avec "des modalités et des intensités diverses" selon les régions, "le cadre national devenant plus un écran qu’un objet d’analyse".

Cette source d’erreur d’analyse se retrouve en politique. L’habitude de considérer toujours un spectre politique se déployant d’une infra-droite à une ultra-gauche empêche de voir les véritables idéologies en mouvement. Elle n’a pas permis de penser à temps le totalitarisme ; elle ne permet pas, aujourd’hui, d’analyser les mouvements identitaires, écologistes, pour la décroissance, etc.

Ces habitudes arrangent tout ceux qui ne cherchent pas à comprendre le monde mais à le manipuler à leur profit, et c’est pourquoi elles durent. La force de l’habitude aide ceux qui sont habiles à surfer sur le courant. Leur principale force est l’inertie intellectuelle de leurs adversaires.

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0