Ames perdues

Tourner en rond ou se foutre à l’eau

Accueil > Points de vue > Ames perdues > Tourner en rond ou se foutre à l’eau

lundi 27 janvier 2014

(billet publié le 23 janvier sur blog.fr)

 

Ceci est un post impulsif, après être tombé par hasard sur cette vidéo – que j’ai peut-être déjà vu, pourtant, mais l’on n’a pas à tout instant la même sensibilité. Sur cet enregistrement, Gribouille – très beau surnom – n’est pas trop desservie par l’orchestration ; moins, en tout cas, que sur beaucoup d’autres de ses enregistrements. Point de vue personnel, bien sûr !

Gribouille, celle que j’écoutais avec le plus de passion, d’émotion, peut-être, lorsque j’avais 19 ans ; en concurrence avec le trio Higelin-Areski-Fontaine

 

 

P.-S.

Que celles et ceux qui seraient profondément touchés par ce post (l’on n’a pas à tout instant la même sensibilité), prennent l’expression "se foutre à l’eau" au figuré, s’il vous plait !

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0