Notes ouvertes

Comment et pourquoi les cétacés s’entendent

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Comment et pourquoi les cétacés s’entendent

lundi 17 mars 2014

On sait que lorsqu’un dauphin voit, tout le monde l’entend. En d’autres termes chaque fois qu’un membre du groupe focalise son faisceau de clicks sur une cible quelconque, l’écho lui revient mais également à tous ceux qui l’entourent.

Imaginons que de la même manière, vous regardiez un beau paysage. La personne qui vous tournerait le dos et se tiendrait à l’arrière derrière vous pourrait le percevoir alors aussi bien que vous le faites. Cette vision commune, qui peut faire croire à de la télépathie, n’est pas sans conséquence sur le contenu mental de chaque dauphin du groupe, capable de fusionner son esprit à ceux des autres quand la nécessité s’en fait sentir. Ceci explique sans doute la formidable capacité d’empathie des dauphins mais aussi leur fidélité "jusqu’à la mort" quand il s’agit de suivre un compagnon qui s’échoue. Chez eux, on ne se sépare pas plus d’un ami en détresse qu’on ne se coupe le bras quand il est coincé dans une portière de métro !

source : http://freedolphinsbelgium.wordpress.com/2013/12/27/plongee-dans-la-conscience-dune-orque/
et http://www.dauphinlibre.be/intelligence.htm#Moi,%20dauphin (partie II : Dauphin : cerveau et monde mental)

Sur la page correspondant au premier lien ci-dessus, Lori Marino indique en quoi le cerveau des cétacés diffère du nôtre et en quoi leurs comportements de groupe diffèrent des nôtres. S’il y a ne serait-ce qu’un peu de vrai dans ce qui est expliqué dans l’extrait ci-dessus et si c’est valable pour tous les cétacés, alors il n’est pas étonnant que leur cerveau et leurs comportements de groupe aient de si fortes et si intéressantes particularités !

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0