Ames perdues

Ne pas confondre pureté mâle et pureté femelle

Accueil > Points de vue > Ames perdues > Ne pas confondre pureté mâle et pureté femelle

dimanche 18 janvier 2015

Cela ne se dit pas, mais il existe un équivalent mâle de l’hymen féminin. Le prépuce naturellement trop étroit n’est pas quelque chose de si rare, de même que l’orifice vaginal naturellement suffisamment ouvert n’est pas si rare [1].

Pour des raisons étranges que je ne développerai pas ici, il a été convenu, il y a bien longtemps, qu’étaient pures seules les femmes au sexe fermé, défendant l’entrée, mais qu’au contraire parmi les hommes, seuls étaient purs ceux au sexe ouvert, prêt à la sortie.

[1Et de même que les sexes plus ou moins indéterminés à la naissance ne sont pas aussi rarissimes qu’on veut bien le croire.

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0