Rupture

A propos de la COP21 (et autres conférences au sommet)

Accueil > Points de vue > Rupture > A propos de la COP21 (et autres conférences au sommet)

samedi 22 août 2015

Dans le précédent article, il est dit que la COP21 n’est qu’un signe. Ce n’est malheureusement pas vrai, elle n’apparaît comme signe au commun des mortels que parce que les opérations de communication autour d’elle la déguise. Ce qui dans les coulisses consiste en d’âpres négociations financières mercantiles et en batailles de pouvoirs devient pour le "grand public" (qui mérite plutôt bien cette appellation [1]) une lutte pour sauver le climat. Souvent, dans le cadre de "la transparence", la transmission des données s’accompagne d’une transmutation des mêmes données, transmutation qui, en l’occurrence, s’avère être une véritable transfiguration.

En vrai, la question qui occupe les négociateurs n’est pas "Comment sauvegarder un climat suffisamment tempéré pour assurer la survivance de l’humanité ?", mais cette autre question à leurs yeux beaucoup plus capitale : "Comment ne rien changer et, au pire, s’en tirer à bon compte ou, au mieux, tirer profit de la catastrophe ?" Voilà ce qui occupe nos "politiciens" qui n’ont jamais su ce qu’était la politique, préférant se préoccuper de grands et de moins grands comptes plutôt que de la vie.

[1Mais si le mot "public" apparaît aujourd’hui ambivalent, voire équivoque et ambigu, c’est parce qu’il a accompagné le monde dans ses changements.

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0