Notes ouvertes

A quel jeu jouons-nous ?

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > A quel jeu jouons-nous ?

mercredi 18 novembre 2015

Une idée qui me traverse l’esprit, tout à coup, alors que je suis (peut-être) en train de perdre mon temps à essayer de jongler avec du CSS, du HTML et du SPIP

Depuis notre plus tendre enfance, nous passons à peu près tous une partie de notre temps à jouer, et c’est bien. Mais peut-être le faisons-nous beaucoup plus que nous le croyons. Combien d’activités rémunératrices (en monnaie, en prestige, en fierté) ne doivent aucunement leur existence à des nécessités humaines primordiales mais ne résultent au contraire que d’habitudes culturelles qui, au cours du temps, ont bâti des structures que nous passons notre temps à entretenir et à compliquer ? Poursuivre des activités qui ne sont ni nécessaires à la survie de l’individu ni à celle de l’espèce, n’est-ce pas jouer [1] ?

Ces habitudes culturelles peuvent aussi bien relever du "social" que de l’« économique » ou des arts, et j’en passe. Elles sont, je le pense, ce que nous nommons "civilisation".

Se pourrait-il que ce soit uniquement par jeu que nous détruisons la terre, car pris dans la partie d’un jeu inventé par un Occident anciennement chrétien mais devenu capitaliste, nous ne regardons pas à la dépense ?

Et se pourrait-il que que ce soit uniquement par jeu que nous nous entretuons ? Parce que nous ne voulons pas tous jouer au même jeu ; parce que nous ne nous entendons pas sur les règles du jeu ; parce que certains, délibérément, trichent ?

[1(ajouté le 21) Oui, n’est-ce pas essentiellement un jeu pour les concepteurs, les développeurs, les maîtres d’œuvres ? Pour les autres, les exécutants aux ordres, ce n’est forcément guère le cas ; si l’on est aux ordres, on n’est pas en train de jouer, on est un pion d’un jeu qu’on ne perçoit pas.

1 Message  
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0