Rupture

Le cobaye-laborantin en son labyrinthe

Accueil > Points de vue > Rupture > Le cobaye-laborantin en son labyrinthe

dimanche 21 août 2016

« Il est bien loin le temps où les montres ne servaient qu’à indiquer l’heure et à chronométrer les performances sportives. La nouvelle montre connectée *** d’Intel est capable de détecter automatiquement les différents types d’activité (marche, course à pied, vélo, etc) ainsi que les temps de sommeil. Elle intègre également un accéléromètre et un moniteur de fréquence cardiaque qui fournissent des données de santé exploitables. Ses cinq capteurs permettent de suivre les mouvements de son porteur, de mesurer la transpiration, la température de la peau et la fréquence des battements cardiaques en continu. »
(publicité parue dans un hebdomadaire)

Nous ne tentons pas de vivre dans une simple société-spectacle, celle-ci s’avère être également une société-laboratoire, et les individus qui la composent autant de laborantins-cobayes. L’univers du sport, notre nouvelle Église, donne le la ; Alphabet-Google et ses concurrents tentent de concentrer l’ensemble des données (des mesures) et de tendre partout les ficelles qu’ils n’auront plus qu’à tirer. Lorsque la civilisation capitaliste s’éteindra, lentement peut-être, il n’y aura rien à pleurer sinon un univers de marionnettes manipulé par certaines d’entre-elles et contemplé par les autres.

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0