Rupture

Sauve qui peut !

Accueil > Points de vue > Rupture > Sauve qui peut !

jeudi 11 mai 2017

Au train où vont les choses, nous allons vite être obligé de casser les machines. Ne serait-ce que pour les faire taire. Parce que, oui, elles ont maintenant l’outrecuidance de nous parler. Paraît même qu’il faut quelquefois leur causer. Que veut dire cela ?

Cela veut dire que nous ne sommes plus chez nous, en effet. Nous ne sommes plus les maîtres chez nous. Qui maîtrise les machines ? Absolument personne, puisque ce qui domine tout cela, le responsable, est une entité évanescente surnommée "économie". Les machines sont là, de plus en plus envahissantes et sans gêne, mais qui a souhaité leur présence et leurs agissements présents ? L’« économie ».

Tiens, pourquoi la qualifié-je spontanément d’évanescente ? Certainement parce qu’elle-même fuit devant les machines, devant l’être nouveau qu’elle a inventé : la machine en réseau communicant, la Machine.

Sauve qui peut !

P.-S.

Vous aurez, bien sûr, noté que je publie cela à l’aide du réseau communicant, à l’aide de la Machine. Ben oui… Je m’en sers et je la nourris, enfermé en elle comme je le suis – ou comme je l’étais ? – dans l’« économie ».

Réagir à l'article :
LE DEVENIR
SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0