Une âme parmi les autres

Passage en mode survie

Accueil > Points de vue > Ames perdues > Une âme parmi les autres > Passage en mode survie

mardi 6 juin 2017

Je me demande… Est-ce vraiment mon tempérament qui a changé ? Mon comportement inhabituel, ou plutôt mon nouveau comportement habituel, pourrait également venir d’un changement de "performance" (comme on dit aujourd’hui) de mes facultés cognitives. Je veux dire que dans certaines situations j’arrive maintenant très rapidement à une conclusion amenant une décision immédiate.

Si j’analyse la chose de cette façon, je pourrais aussi conclure que mes facultés cognitives donnent aujourd’hui de meilleurs résultats. Or, elles sont pour le moment plus faibles qu’auparavant. Enfin, oui et non, en fait c’est le travail de mémorisation (de mise en mémoire et de rappel), qui présente aujourd’hui des faiblesses. Mais ces faiblesses ne peuvent renforcer la puissance de raisonnement, bien au contraire – sauf, peut-être, au moins ponctuellement, par un élagage dans des données superfétatoires et encombrantes.

Je ne sais pas encore si mes façons de raisonner sont meilleures, moins bonnes, ou les mêmes qu’avant, mais il faut sans doute que je me méfie un peu plus de moi-même. Y compris, bien entendu, dans l’écriture. Il me faut passer en mode survie. Mais il n’est, pour moi, aucunement question d’arrêter de donner ici mes réflexions, c’est le seul travail que je crois (encore) savoir faire à peu près, ce travail que je me suis inventé (la société n’ayant rien eu à me proposer qui puisse m’intéresser, ou n’ayant pas su m’intéresser à quoi que ce soit d’autre).

Il faut s’attendre à ce que je prenne plus de risques qu’auparavant mais, après tout, notre époque le mérite ! (rire désabusé)

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0