Ames perdues

Apparition du spectre autistique

Accueil > Points de vue > Ames perdues > Apparition du spectre autistique

lundi 10 juillet 2017

Cela fait maintenant plus de deux siècles que notre civilisation industrielle marchande s’ingénie à modifier profondément l’« environnement » de nos vies. C’est ainsi que le bruit des machines et des « musiques d’ambiance » a envahi, et continu d’envahir, un domaine qui avait toujours été, auparavant, presque exclusivement celui des êtres vivants, de l’eau et du vent.

Non, décidément, dans l’apparition des « troubles du spectre autistique » – et de bien d’autres choses délétères –, il n’y a pas que les écrans…

Mais les spectres ont le rôle de concentrer l’attention et de réduire en spectateurs (en impuissants), ceux qui y sont exposés. Les spectateurs peuvent ainsi demeurer intellectuellement indifférents à la présence de la source produisant le spectre. Surtout lorsque la source à la fois les enveloppe et les tuteure, les matrice.

Notre mal ne peut être séparé de notre civilisation, il disparaîtra avec elle. Peut-être avons-nous encore une chance de ne pas disparaître en même temps [1].

Voir si souvent des gens déambuler dans les rues les yeux rivés sur un écran qu’ils tiennent dans les deux mains mais qui tient bien en main leur tête… Même et surtout lorsqu’ils sont rassemblés en nombre, même lorsqu’ils manifestent leur joie ou leurs espoirs… Il est cependant vrai qu’alors les objets écrans ne sont écrans que d’un côté, de l’autre ils sont caméras, mais caméras servant à alimenter d’autres écrans, au risque d’enfermer dans une boucle éternelle…

La civilisation industrielle capitaliste fait-elle quelquefois son bilan ? Si oui, en poursuivant quels objectifs ?

[1Peut-être avons-nous une chance de ne pas disparaître en même temps qu’eux et en même temps, ou peu après, les autres « espèces » vivantes (lire, dans Le Monde, La sixième extinction de masse des animaux s’accélère).

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0