Notes ouvertes

Cri de rage probablement imbécile

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Cri de rage probablement imbécile

mercredi 12 juillet 2017

A ma connaissance, je n’ai pas changé de fournisseur d’électricité. Mais voilà que c’est une autre société qui tente de relever mon compteur électrique et n’y parvient pas parce que je ne suis pas là (pourquoi est-il ou est-elle passé(e) le jour du marché, aussi ! (rire)).

Pas grave, je commence à être habitué aux métamorphoses des entreprises de l’univers capitaliste. Je vais envoyer mon relevé par la magie internet.

Oui, mais… Internet n’est pas vraiment une magie. Pendant dix-quinze ans il a souvent ressemblé à de la magie, mais depuis que toute l’administration passe par lui… Il nous faut, maintenant, nous habituer aux handicaps.

Premier handicap : puisque la société a changé, il me faut un nouveau compte, créer un nouvel "espace personnel" sur le site internet de la société en question.

Comme ils sont prévenants, ils me proposent d’utiliser l’un de mes autres comptes (au site des impôts, ou de la sécurité sociale…) pour faciliter la création de mon nouveau compte. Ce que j’ai fait. Avec un succès très mitigé : cela m’a pris au moins autant de temps que si j’avais créé mon compte de A à Z directement !

Deuxième handicap : On me demande le numéro de mon point de livraison. Heureusement, comme j’avais quelques semaines auparavant eu un petit problème avec mon fournisseur d’électricité – l’autre, je veux dire ; enfin, le même mais pourtant autre, dont le site internet ne fonctionne presque pas depuis quelques mois sans que personne intervienne dessus (apparemment, mais peut-être est-ce seulement "mon compte" qui ne fonctionne pas, après tout !)… –, je n’ai pas eu de mal à le trouver. Mais ce n’est pas là le vrai handicap, ô non ! On m’a réservé quelque chose de beaucoup plus drôle : la recherche des cadrans du haut et du bas.
Ben, mon compteur n’a pas de cadrans du tout, il a un afficheur sur une ligne et deux boutons permettant de choisir ce qu’il affiche, comme les "heures pleines" et les "heures creuses".
Pas grave ! Je me dis que ce qu’ils appellent "cadran du haut" correspond aux heures pleines, et que l’imaginaire "cadran du bas", ce sont les heures creuses…

Troisième handicap :

Le relevé transmis semble erroné. Une erreur de saisie des références du compteur ou des index a pu survenir. Dans le cas contraire, contactez votre conseiller au 0969362893

Mais ils cherchent à me faire téléphoner, ou quoi (et puis, d’abord, on ne m’a pas présenté « mon conseiller ») !

Non, ils m’offrent également la possibilité de les contacter, pardon, de « leur poser une question »… via un message twitter. Mais je n’ai pas de compte twitter, moi, et n’ai pas envie d’en avoir un !

Bon, ils m’avaient également envoyé un message sur mon petit mobile (un truc dont je ne me sers généralement pas, mais tout et tous nous demandent d’en être équipé). Si je l’ai bien compris, je pouvais envoyer mon relevé par une réponse à ce message. Je l’ai fait, sans rien préciser de plus que les deux relevés (il est difficile d’écrire avec mon petit appareil). Je ne sais pas s’ils vont comprendre [1].

Si je n’ai pas de nouvelle, vais-je téléphoner ou bien me contenter d’attendre la suite des événements ? Je penche pour la deuxième solution.

P.-S.

Je les soupçonne de vouloir me pousser à réclamer sur le champ le remplacement de mon vieux compteur par un « compteur communiquant Linky » (ils n’ont pas eu de chance : lorsqu’ils sont passé pour le faire, l’appartement n’avait pas de locataire et, à ce qu’il paraît, il faut que l’appartement ait un occupant)…

Je ne m’opposerai sans doute pas à ce Linky, je ne comprends pas comment il se fait que les mêmes qui s’opposent aux Linky admettent les ondes un peu partout, le wifi, l’usage des mobiles, et même la connexion à internet de tous les objets (voire de tous les êtres). A côté de tout cela, Linky est une menace, certes du même genre, mais ridicule !

[1(Ajouté quelques jours plus tard) Ils ont compris ! Par contre, le site internet de l’entreprise, je veux dire du fournisseur, non du factureur – c’est, en gros, cela qui a été dissocié, si j’ai bien compris –, en tout cas la zone "particuliers" du site, ne fonctionne toujours presque pas ; du moins vu de mon compte.

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0