Une âme parmi les autres

cacophonie relationnelle, cacophonie amoureuse…

Accueil > Points de vue > Ames perdues > Une âme parmi les autres > cacophonie relationnelle, cacophonie amoureuse...

lundi 30 juin 2008

"Parvenir à voir les autres comme j’entends un air à danser, une mélodie ? la solution est peut-être de ce côté-là", disais-je dans le post précédent… tout un programme !

Je ne sais si, samedi soir, j’appliquais vraiment cette recette ; si oui, c’était complètement inconscient.

Deux femmes, deux mélodies. Je suivais la mélodie que je connaissais déjà un petit peu lorsque survint la seconde, nouvelle… enfin pas complètement nouvelle : elle fut précédée d’une longue introduction – au moins deux années…
Donc, une mélodie nouvelle, disais-je, nouvelle et bigrement entraînante, bien plus entraînante que celle sur laquelle j’étais alors accordé.

Que croyez-vous qu’il arriva ? Eh bien, à mon corps défendant (je pèse mes mots), à mon corps défendant je suis resté accordé sur la mélodie connue déjà un peu routinière et que j’avais déjà reconnu, à tort ou à raison, comme sans issue, sans grande suite possible.

 
Alors la mélodie nouvelle – qui ne se jouait que pour moi – la mélodie nouvelle s’est tu (ou tout au moins changea-t-elle de registre) ; peut-être – et j’en tremble – peut-être pour toujours.

 
"Etre au monde… être, c’est-à-dire être joyeux, tout simplement. Il y a tellement de choses dont on peut se réjouir… dans les contacts avec les autres !", disais-je également…

Oui, en théorie…

 
Il s’agit d’une jolie femme blonde à l’allure très jeune, très sympathique, très souriante, très…
Bref, si vous la croisez, dites-lui que c’est avec elle que je voulais la danser, cette foutu polka, endiablée !

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0