Rupture

Acculement

Accueil > Points de vue > Rupture > Acculement

vendredi 26 janvier 2018

Intégrisme, fondamentalisme, jihadisme… Était-il vraiment raisonnable de séparer le politique et le religieux ? Lorsque l’on comprend qu’en plus cela n’a été fait que pour parvenir à extraire totalement l’économique des pouvoirs politiques et religieux, afin que l’industriel marchand puisse continuer d’accumuler en toute tranquillité…

Le premier effet essentiel de ces séparations a été la mise en miette de l’humain et de l’humanité, par déliaison. C’est certainement de ce côté-là des choses qu’il nous faut chercher la supériorité de la vie communautaire sur la vie "sociale" (la vie "en société"), afin de retrouver et reproduire les avantages des communautés.

Cela devient assez urgent, car la société est une création ingouvernable du dedans comme du dehors. Elle peut seulement être dirigée d’une façon totalitaire. « Les États totalitaires sont nés de la volonté de trouver une totalité sans religion », disait André Malraux.

P.-S.

(le 29 janvier) Le mouvement menant au djihadisme est évidemment plus long et plus compliqué que peut le laisser entendre ce petit résumé. Et il vaut mieux en repréciser certains moments (lieux-positions et moments) :
Intégralisme/Intégrisme, catholique.
Fondamentalisme, protestant.
Hassidisme loubavitch et judaïsme ultra-orthodoxe, juif.
Salafisme, musulman.
Ces courants diffèrent par leur religion support mais, surgissant dans une époque à culture mondialisée, ils sont très semblables et se réfèrent tous à ce qu’ils considèrent comme l’origine. Ils sont tous à dominante non violente, mais les trois premiers participent à la conquête meurtrière de la planète (et de l’Islam) par l’économisme et sur le dernier a bourgeonné le djihadisme [1].

Le dernier hors-série de L’Histoire, produit en collaboration avec la revue Marianne, Intégristes et fous de Dieu, en donne une vue d’ensemble relativement correcte, semble-t-il.

[1(ajouté le 3 février) En fait, les salafistes eux-mêmes participent à la conquête moderne, scientifique et technique, de la planète. Ils sont occidentalistes, ou tout au moins ils l’étaient au XIXe siècle et il reste encore aujourd’hui quelque chose de cette complicité (source hors-série de l’Histoire cité ici, article signé Abdelwahab Meddeb).

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0