Notes ouvertes

Du sarcophage à individu

Accueil > Points de vue > Notes ouvertes > Du sarcophage à individu

vendredi 16 février 2018

Dès ses origines et tout au long de son parcours, la civilisation industrielle marchande a développé des techniques de mesure et de calcul, et conjointement des techniques d’enregistrement et de communication. Ces deux dernières séries de techniques inclurent en premier lieu l’imprimerie et la si bien nommée presse. Puis vinrent par la suite les enregistrements audio et vidéo ainsi que leurs transmissions pour motif organisationnel ou bien culturel et artistique.

C’est par la permanence de ces enregistrements que tous les croyants – êtres humains ayant une foi associée à leur loi – devinrent des individus – êtres sans véritables foi et loi mais ayant à la place des suites de mesures prisent techniquement et appliquées bureaucratiquement (et vice-versa) ; la bureaucratie est l’équivalent humain des machines qualifiées d’intelligence artificielle, et son ambition est de faire en sorte que ces machines puissent enfin se substituer à elle.

L’enregistrement n’est qu’une fixation, une perpétuation de la mesure, mais il a ses artistes. Ceux-là apportent une contribution majeure au mouvement d’idées et de pratiques qui nous a tous amené à croire que la raison d’être de la vie, c’est son enregistrement, son inscription imagée dans l’éternité. Le selfie, photo de soi-même en compagnie d’une vedette indifféremment humaine, naturelle, technologique ou monumentale, est le sarcophage de l’individu.

Ce monde de l’individu, la société, est pas mal décrit par le romancier Iain Menzies Banks dans ses ouvrages de science-fiction signés Iain M. Banks. Il y est question d’une civilisation nommée « la Culture », mais ce qu’il décrit-là est bien la société. Comme dans la réalité, cette société nommée "Culture" est accompagnée par des guerres et, comme dans la réalité, ces guerres sont attribuées aux gens qui ne sont pas de la société, aux "barbares". Mais le combat y est cependant vénéré, loué, récompensé ; et très utilisé, même dans ses déclinaisons les plus meurtrières. Comme dans la réalité terrestre produite par l’Occident.

 
 
LE DEVENIR
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0